Réduire ses impôts en 2019

Vous avez remarqué cependant qu’il existe des sommes d’argents qui auraient du être déduit de vos revenus pour réduire vos impôts. Comment réduire ses impôts sur le revenu en 2019 ? Réduire et déduire de ses impôts est la même chose ? Y a-t-il une différence entre réduire ses impôts en étant célibataire et en étant en couple ? Vous trouverez les réponses à toutes ces questions à travers de cet article.

Qu’est-ce qu’une réduction d’impôts ?

Il existe trois manières qui permet de déduire directement ou indirectement les impôts:

  • La réduction d’impôts : elle est caractérisée par la diminution de ce que vous avez à déclarer à l’administration fiscale. En fonction de votre situation, il est possible de soustraire une somme forfaitaire à vos impôts. Cela signifie que si vous avez peu d’impôts à payer, il sera possible que vous n’aurez plus rien à payer. Cependant, vous n’aurez pas de compensation si le montant de la réduction est plus élevé que votre montant à payer.
  • La déduction d’impôt : elle sera effectuée avant le calcul de l’administration fiscale. Il s’agira d’une somme avec laquelle vous êtes éligible. Au lieu d’être une somme forfaitaire qui vous soit retirée (une réduction), c’est l’assiette du calcul qui va être réduite. L’assiette est la somme qui est définie pour calculer votre base imposable. Cette méthode est moins efficace que la réduction, mais cela fait diminuer tout de même vos impôts.
  • Le crédit d’impôt : c’est un droit de réduction sur un investissement. C’est notamment le cas pour lorsque vous effectuez des travaux d’isolation thermique. Si la somme du crédit d’impôt dépasse les impôts que vous auriez dû payer, vous recevez un remboursement de la part de l’administration fiscale. C’est la diminution d’impôt la plus efficace.

Il existe différentes techniques de défiscalisation qui permettent de réduire plus ou moins vos impôts sur le revenu. Pour la déclaration fiscale, il faut savoir qu’une part équivaut à une personne à charge. Par conséquent, plus vous avez de personnes à charge, plus vous obtenez des déductions. Il ne faut pas oublier qu’avoir une personne à charge à un coût. C’est le cas pour vos enfants. C’est également le cas si vous avez une personne handicapée à charge (une demi-part supplémentaire) ou un autre membre de votre famille.  

Comment réduire ses impôts en 2019 ?

L’objectif ici ne consiste à pas à référencer exhaustivement toutes les réductions, déductions et crédits d’impôts, mais plutôt de vous donner des astuces en fiscalité pour savoir comment réduire vos impôts.

La réduction des impôts sur le revenu sans investir

Vous avez souvent entendu que le mariage pouvait être intéressant au niveau des impôt. Il existe certains avantages fiscaux lorsque l’on a des enfants ou des personnes à charge. Les diminutions d’impôts concerne également le cas de divorce, de parent isolé ou de personne célibataire. Voici quelques informations sur les réductions d’impôts possibles sans investir obligatoirement.

La réduction d’impôts sur le revenu :

  •         Le don aux associations reconnues d’utilité publique ou à un organisme (ou œuvre) d’intérêt général : 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % du revenu imposable (jusqu’à 75 % pour 531 € de don pour l’aide aux personnes en difficulté) ;
  •         En cas de divorce : réduction de 25 % du montant versé (ou des biens ou encore des droits accordés) sur une année, plafonné à 7 625 €.
  •         Sur les contrats de prévoyance : 25 % sur les sommes versées pour la prévoyance, plafonnée à 1 525 € avec une augmentation de 300 €/enfant à charge.

La déduction d’impôt :

Le crédit d’impôt sur les frais de scolarisation et de garde d’enfants à charge :

  •         50% des sommes versées pour la garde d’un enfant de moins de 7 ans est jusqu’à 1150 € maximum (après déduction de la CAF) ;
  •         61 €/enfant au collège, 153 €/enfant au lycée et 183 €/enfant en enseignement supérieur.

Le crédit de 50% sur les sommes versées est également valable pour toute personne ayant un salarié à domicile pour la garde d’enfant, le soutien scolaire des petits travaux ou encore en assistance.

Réduire ses impôts en investissant

Il existe surtout des crédits, des déductions et quelques réductions d’impôts lorsque vous faites des investissements dans des biens ou pour des travaux.

Les réductions d’impôts par la location d’un bien meublé pour un non professionnel (Loi Censi-Bouvard) : calcul sur le prix de revient sur un montant de 300 000 € avec une réduction entre 11 % et 25 % en fonction de l’année d’acquisition du logement.

Il existe également des diminutions d’impôt sur le revenu pour le parrainage d’entreprise, la souscription du capital ou la reprise de PME et enfin pour la restauration immobilière sous le dispositif de la loi Malraux.

Que va changer le prélèvement à la source ?

L’entrée en vigueur du prélèvement à la source en France le 1er janvier 2019 inquiète beaucoup les contribuables bénéficiaires de crédits et réductions d’impôts. Ce nouveau mode de recouvrement de l’impôt sur le revenu viendra remplacer le système en place actuellement, mais ne modifie pas les règles de calculs, ni les taux, les tranches ou barèmes de l’impôt, mais uniquement les options de paiement. Il faut savoir que :

  •         Les réductions d’impôt 2019, dont vous bénéficiez, seront maintenues.
  •         Vous obtiendrez une avance de 60 % sur l’assiette de votre revenu fiscal de l’année précédente.
  •         Cette avance sera versée à partir du 15 janvier 2020.
  •         Les 40 % restant vous seront versés pour l’été 2020. Il en est de même pour les dispositifs Pinel, Duflot, Scellier et Censi-Bouvard, pour les dons et les cotisations syndicales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *