La défiscalisation immobilière

Reduction d’impôt facilement

C’est sans doute le dispositif de défiscalisation le plus connu et le plus fréquemment employé par les contribuables. Défiscalisation immobilière : définition. Il s’agit d’investir dans l’immobilier à travers certaines lois de finances, telles que la loi Pinel par exemple, afin de bénéficier d’un avantage fiscal en échange d’un investissement encouragé par l’État. La création de patrimoine se fait ainsi en parallèle des réductions d’impôt. Pratique !

La défiscalisation dans l’immobilier ancien ou neuf peut se faire grâce à plusieurs dispositifs dont le plus connu est la loi de défiscalisation Pinel.

La loi Pinel en 2021

Dispositif phare de la défiscalisation, la loi Pinel consiste à faire un investissement locatif dans un bien neuf ou en VEFA, en contrepartie d’une réduction d’impôt. 

Portée au maximum, la loi Pinel vous permet une réduction d’impôts d’un maximum de 63 000 euros, selon la durée de mise en location :

Durée de locationRéduction
6 ans12 %
9 ans18 %
12 ans21 %

Ce type de placement nécessite de solides connaissances du marché immobilier, mais également des dispositions fiscales et des solutions de financement possibles, que peut vous apporter un cabinet de défiscalisation.

Son équivalent en outre-mer a pour particularité de permettre une réduction fiscale plus importante qu’en métropole. En effet, la réduction d’impôt pour un bien situé dans les DOM-TOM peut monter jusqu’à 87 000 euros. Outre la loi Pinel, les dispositifs, Malraux ou Censi-Bouvard permettent une réduction d’impôts conséquente pour peu que le bien immobilier soit destiné à la location.

À noter que la loi Pinel a connu une réforme en 2020 : le dispositif, censé prendre fin en 2021, a été prolongé jusqu’en 2024, en modifiant quelque peu ses conditions et son « offre ». Ainsi, seuls les logements situés dans un bâtiment d’habitation collectif seront concernés à partir de 2021, tandis que la réduction d’impôt proposée par la loi Pinel est revue à la baisse dans le cas d’un achat immobilier en 2023 ou 2024, à condition que ledit logement ne respecte pas certaines normes énergétiques.

Réduisez vos impôts