Impôts locaux : définition

Reduction d’impôt facilement

Quels sont les impôts locaux payés par les Français aujourd’hui ? Entre les réformes, les exonérations et les taxes propres à des communes en particulier, il est parfois compliqué de s’y retrouver. Que paye-t-on réellement en 2021 ? Les impôts locaux, il en existe de nombreux : 

  • La taxe d’habitation,
  • La taxe foncière (sur les propriétés bâties et non bâties),
  • La redevance télé,
  • La taxe d’enlèvement des ordures ménagères,
  • La taxe sur les logements vacants,
  • La taxe sur la vente de terrains agricoles,
  • La taxe « Apparu » sur les micro-logements,
  • La taxe sur les résidences mobiles…

Les impôts directs et indirects sont réunis sous l’appellation globale des impôts locaux. Le plus connu d’entre eux est évidemment la taxe d’habitation : en 2015, ce sont 30 millions d’avis qui avaient été envoyés aux contribuables concernés ! Contrairement à l’impôt sur le revenu qui fait l’objet de calcul et d’une déclaration annuelle par le contribuable, les impôts locaux sont calculés automatiquement par l’administration fiscale, sans déclaration préalable.

Mais alors, ces impôts, à quoi servent-ils ? À alimenter le budget des collectivités locales, qui fixent pour certains des taux d’imposition locaux ! Autrement dit, d’une ville à l’autre, le montant de certaines taxes comme la taxe d’habitation ou la taxe foncière est susceptible de varier. D’où l’importance, lorsque vous déménagez, de signaler votre changement d’adresse à l’administration fiscale afin d’ajuster le calcul de vos impôts locaux.

Comment Payer Moins d’Impôts