Déclaration d’impôt : qu’est-ce que le revenu imposable ?

Des conseils de fiscalistes

Déclaration d’impôt : qu’est-ce que le revenu imposable ?

Attention : par « revenus imposables », on entend toutes les ressources d’un foyer, et pas seulement les salaires. En effet, si l’impôt sur le revenu est bien souvent affilié aux salaires perçus, nombreux sont les types de revenus à entrer en compte dans le calcul de cet impôt. C’est notamment le cas de : 

  • Les retraites,
  • Les indemnités,
  • Les primes,
  • Les allocations ou les gratifications,
  • Les avantages en argent,
  • Les avantages en nature,
  • Les investissements (actions, assurance vie, PEA, PER et autres actifs de votre patrimoine),
  • Les revenus fonciers,
  • Les prestations pour maladie, accident ou maternité,
  • Les plus-values immobilières,
  • Les bénéfices commerciaux et industriels (BIC),
  • Les bénéfices commerciaux agricoles (BA),
  • Les bénéfices non commerciaux (concerne les professions libérales).

Si vous êtes propriétaire bailleur et louez un ou plusieurs logements par exemple, les loyers que vous percevez doivent faire l’objet d’une déclaration. Même son de cloche si vous touchez des indemnités, une pension, une rente, etc. Renseignez-vous attentivement sur vos droits. Pour les propriétaires bailleurs, certaines dépenses foncières peuvent être défiscalisées, c’est le cas par exemple des frais de gestion ou des charges de copropriétés

Notez qu’en cas de pension (d’invalidité de guerre par exemple) ou si vous avez à charge des personnes âgées ou en situation de handicap, vous êtes éligibles à une imposition particulière. 

Les plus-values de cessions mobilières, les revenus des capitaux (intérêts, dividendes) et les placements financiers ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu, mais au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU, aussi appelé flat tax) de 30 %. Ils ne sont donc pas imposés selon le barème progressif de l’IR.

Optimisez vos impôts