Comment défiscaliser ses travaux ?

Reduction d’impôt facilement

Dans le cadre du projet de loi pour la transition énergétique, l’État a mis en place plusieurs dispositifs financiers afin d’aider les propriétaires à entreprendre des travaux de rénovation énergétique (réfection de toiture, isolation thermique, pose de panneaux solaires photovoltaïques, etc.). Le plus célèbre est le Crédit d’Impôt sur la Transition Énergétique (CITE) qui permet de déduire de l’impôt sur le revenu 30 % des dépenses réalisées pour certains travaux d’amélioration de la performance énergétique. Les travaux éligibles à cette défiscalisation sont les suivants :

  • isolation thermique des parois opaques (toiture, planchers bas et murs) et vitrées ;
  • diagnostic de performance énergétique ;
  • audit énergétique
  • calorifugeage des installations de production ou de distribution de chaleur ou d’eau chaude sanitaire ;
  • équipements de raccordement à un réseau de chaleur ou de froid,
  • installation d’appareils de production d’eau chaude sanitaire et de chauffage (chaudière gaz à très haute performance énergétique, pompe à chaleur, au bois, biomasse, fonctionnant à l’énergie hydraulique, chaudière à micro-génération gaz, géothermiques, chauffe-eau thermodynamique
  • installation d’appareils de régulation et de programmation du chauffage ;
  • compteur individuel pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire dans les copropriétés ;
  • chauffe-eau solaire individuel ou système solaire combiné ou PVT (système hybride photovoltaïque et thermique) ;
  • dépose d’une cuve à fioul (sous condition de ressources). 

En 2021, et depuis l’an dernier, le CITE est transformé en prime pour les ménages modestes : MaPrimeRenov. Il ne s’agit donc plus d’un crédit d’impôt ouvrant droit à une défiscalisation. En revanche, l’ancien dispositif de défiscalisation avait été toutefois prolongé jusqu’au 31 décembre 2020 pour les ménages non éligibles à la prime jusqu’à sa suppression définitive en janvier 2021.

Pour bénéficier du CITE, et donc de MaPrimeRenov, en 2021, vous devez appartenir à la catégorie des ménages « à revenus intermédiaires » dont les ressources sont comprises entre un plancher et un plafond dépendant du quotient familial.

Gestionnaire de patrimoine