Baisse d’impôt 2021 : qui sont les contribuables concernés par la réduction ?

Des conseils de fiscalistes

Annoncée en avril 2019, en réaction au mouvement des gilets jaunes, la baisse d’impôt « inédite », chiffrée à 5 milliards d’euros, se concrétise en 2020. Pour redonner du pouvoir d’achat aux classes moyennes, le gouvernement a procédé à une révision du barème progressif de l’impôt sur le revenu. La première tranche d’imposition, jusque là fixée à 14 %, passe 11 %. 3 points de moins, qui se traduisent pour les bénéficiaires (16,9 millions de foyers fiscaux) par une baisse d’impôt d’un montant moyen de 305 €. Si vous étiez imposable en 2019, vous faites probablement parti des bénéficiaires de la réforme.

Le barème 2021 (sur les revenus 2020) sera donc le suivant :

  • Jusqu’à 10 064 € : 0 % ;
  • De 10 064 € à 25 659 € : 11 % ;
  • De 25 659 € à 73 369 € : 30 % ;
  • De 73 369 € à 157 806 € : 41 % ;
  • Plus de 157 806 € : 45 %.

Pour les contribuables situés dans la deuxième tranche (30 %), la baisse sera moindre : 125 € en moyenne pour un contribuable célibataire, 250 € pour un couple. Ceux situés dans les tranches à 41 et 45 % ne verront pas leur impôt baisser.

Si vous êtes concerné(e) par cette mesure, votre taux de prélèvement à la source sera mis à jour dans votre espace particulier sur le site des impôts.

Optimisez vos impôts